12 Avenue de Verdun 93140 Bondy - 01 48 49 51 74

Collège > Événements (article)

Prix Chronos de littérature

mardi 10 avril 2018

Rencontres touchantes autour des livres à la maison de retraite de Pavillons sous bois

Depuis le début de l’année scolaire , la classe de 6e D, en lien avec le cours de Français et au CDI du collège, est engagée comme  jury d’une sélection de romans un peu particuliers, retenus dans le cadre du Prix Chronos de littérature.

Il s’agit en effet pour eux de lire 4 romans qui ont en commun de parler des relations entre les générations, des parcours de vie, des souvenirs , des secrets de famille , de la vieillesse , de la mort et surtout de la transmission des savoirs. Sujets parfois un peu délicats mais qui passionnent les élèves.

 

 

 

 

 

 

Ils ont donc à ce jour tous lu le Garçon qui courait plus vite que ses rêves de Elizabeth Laird, Mystérieux voisins de Hervé Mestron, Nils et le terrible secret de Claire Clément, et  Strada Zambila de Fanny Chartres. Ce fut l’occasion d’échanges et de réflexions tous compilés au sein d’un carnet de mes lectures, objet personnalisé qui retrace le parcours de chacun.

Pour concrétiser cette réflexion sur la vie qui passe, quoi de plus judicieux que de rencontrer des personnes âgées pour confronter les générations et les points de vue? C’est ainsi que la classe a passé une après-midi à l’EHPAD de Pavillons sous bois et entamé des conversations passionnantes et intimes avec les résidents dont certains avaient fêté leurs 90 printemps.

​ ​

Un objet personnel pour se présenter , des photos , de la musique , des jeux , de la lecture à voix haute et la rencontre, la vraie , a pu se faire. Les élèves et les personnes âgées ont vécu de jolis moments ensemble , comme le prouvent ces quelques pensées de nos élèves de 6e D :

« J’ai aimé parler avec eux, ils nous écoutaient » «  J’ai envie de leur dire que j’ai passé une belle journée avec eux »

«  J’ai découvert de nouvelles choses » «  je voudrais qu’ils restent heureux » «  J’ai aimé les entendre parler de leur jeunesse «  je souhaite qu’ils prennent soin d’eux » «  c’était la première fois que j’allais dans une maison de retraite , j’ai adoré Mme Pourchot »

«  j’ai aimé leur lire un passage de livre » «  j’ai découvert ce que Denise a vécu par le passé mais aussi ce qu’elle ressent chaque jour, chaque minute… » «  j’ai aimé rencontré madame Christophe car elle sait beaucoup de choses… »

 

Article proposé par Fabienne Spitz, professeur documentaliste